Et la fois où je passais une journée presque parfaite à Amboise

Après avoir découvert le blog Carnet de Juliette, j’ai eu envie de parler châteaux, moi aussi, puisque j’adore en visiter! Et bien qu je sache que la mode est plutôt dans l’esprit « prendre son temps » dans la vie (comme dans les voyages), moi, si je ne maximise pas mes journées quand je pars, j’ai l’impression de passer à côté de plein de choses! C’est donc comme ça que je me suis retrouvée à visiter la jolie ville d’Amboise et ses châteaux par un beau samedi d’août l’an dernier. Une journée bien chargée dans un temps limité, mais où les étoiles (enfin les visites) se sont alignées presque à la perfection pour m’offrir une superbe journée!

Avec un train matinal depuis Paris, j’arrive à la gare d’Amboise vers 10h30.  La gare étant un peu excentrée, la balade en direction du centre-ville permet d’avoir un joli panorama du Château Royal sur la Loire. Dès que je suis arrivée à la Place Michel Debré, j’ai su que la ville me plairaît!

Je commence donc par le Château Royal, vu l’entrée qui se trouve juste à côté. J’arrive juste à temps pour la visite guidée, ça tombe bien! On commence donc par la toute mignonne Chapelle Saint-Hubert, où se trouve la tombe de Léonard de Vinci, avant de poursuivre avec l’intérieur du Château. Notre guide est super intéressant, et au travers des explications et des anecdotes, on peut profiter de très belles vues sur la ville depuis les remparts. Puis c’est temps libre pour terminer avec la visite des jardins, plutôt classiques mais très agréable également!

Le Château Royal d’Amboise

La Chapelle Saint-Hubert

Visite du château

Vue du balcon

Mon estomac gronde, il est donc temps de trouver un endroit sympathique pour manger, sans y perdre trop de temps non plus. Je me retrouve donc un peu par hasard à L’Ancrée des Artistes,  qui se spécialise en crêpes et cocottes et qui a su me régaler avant de repartir à l’aventure!

Une délicieuse cocotte en entrée

Une crêpe du pays

Et une crêpe au caramel pour terminer!

Je poursuis donc avec le Château du Clos Lucé, qui fût la résidence de Léonard de Vinci pour les trois dernières années de sa vie. Pas de visite guidée cette fois, je découvre par moi-même et parmi les touristes qui se font soudainement beaucoup plus nombreux! J’ai tout de même pu apprécier la résidence, et le coin atelier qui permet d’imaginer monsieur de Vinci au travail! Il y a un immense jardin tout autour, avec ses inventions grandeur nature disséminées ici et là. J’ai bien aimé car tout le monde connaît évidemment le nom de Léonard de Vinci, mais cette visite m’a permis d’en apprendre en peu plus sur sa vie et son oeuvre.

Le Clos Lucé

La chambre du maître

L’atelier

L’atelier

Le Char d’assaut de Léonard de Vinci, l’origine du tank!

Les jardins

Je poursuis donc mon chemin jusqu’au Château Gaillard, où une visite guidée vient juste de commencer (quel timing!). Je m’y incruste donc pour une autre visite très intéressante avec des faits étonnants. En effet, ce château qui a plus de 500 ans avait un peu été laissé à l’abandon, et après plus de 4 ans de travaux de restauration, il a enfin été ouvert au public en 2014! C’est vraiment un petit château particulier avec tous ses vitraux, et son orangerie qui a été « découverte » sous la végétation qui avait repris ses droits depuis longtemps. Pendant la visite, on y traverse ses jardins aux fleurs magnifiques, et par la suite on peut aussi faire une promenade dans les sentiers entourant le domaine et passant par le boisée juste derrière.

Le Château Gaillard

Un des nombreux vitraux

Aperçu du jardin

Sentier autour du domaine

Il me reste encore un peu de temps avant l’heure du départ, je fais donc une pause thé et gâteau chez Le Maître d’Art. J’ai la terrasse pour moi, un délicieux thé parfumé à l’ananas et un gâteau au caramel au beurre salé à tomber par terre… quoi de mieux pour se reposer un peu après toutes ces heures passées debout?

Très très très yummy!

Repue dans ma tête et dans mon ventre, je peux enfin retourner prendre mon train de 19h et être chez moi pour dîner. Des journées comme ça où on découvre plein de belles choses pas loin de chez soi, avec le soleil en plus, que demander de mieux?

C’était vraiment proche de la perfection, moi je dis…

Dudy

unnamedPour toutes les photos de ma journée à Amboise, c’est ici!

Et la fois où I wished upon a star

Désolée la loi 101, mais cette chanson ne se traduit juste pas bien, alors mon titre sera à moitié en anglais. De toute façon, je vous invite aujourd’hui aux States pour vous raconter la fois où j’ai pu réaliser mon rêve d’aller à Walt Disney World en Floride. J’avais 23 ans, et j’avoue avoir trippé comme la gamine qui sommeille toujours en moi et qui connait toutes les chansons de Disney se devait de le faire. Les Américains ont pas tout compris quand tu penses que Trump pourrait devenir président, mais il faut dire que quand il s’agit de faire les choses en grand, ils l’ont l’affaire !

Déjà, en arrivant à l’aéroport d’Orlando, tu as un accueil spécial pour les visiteurs de Disney. Tu leur donne ta valise pour qu’ils te l’amènent plus tard à l’hôtel, tu gardes juste ton carry-on pour pouvoir partir à l’aventure plus rapidement, et puis t’embarque dans la navette qui t’amène à ton hôtel tout en visionnant un bout de film Disney, question de se mettre dans l’ambiance. On avait l’hôtel économique du site, le Pop Century Resort, et déjà ça me faisait marrer de voir des Big Wheel et des Rubik Cube géants en déco !

Rubik's Cube géants de l'hôtel

Rubik’s Cube géants de l’hôtel

Le 1er jour, c’est obligé, fallait commencer par Magic Kingdom ! Je pense que ça ne faisait pas deux minutes que j’étais dans le parc que je faisais déjà des pirouettes et je gambadais gaiement. TOUT est dans l’esprit Disney ! La musique de fond, les buissons taillés en forme de têtes de Mickey, l’animation de rue… Fan ou pas de Disney, t’as pas vraiment le choix de te laisser aller un peu, et retomber en enfance !

J'y étais enfin!

J’y étais enfin!

Mon coup de cœur niveau attractions de Magic Kingdom : PhillarMagic, un film 4D (avec odeurs !) et les chansons les plus connues du Roi Lion, d’Aladdin, de la Belle et la Bête, etc. Le soir, la parade SpectroMagic était aussi impressionnante, mais pas autant que le feu d’artifice qui allait suivre… vous me voyez venir ? Mais oui, j’ai versé une petite larme. Voire deux. La chanson était juste parfaite, et c’était franchement le plus beau feu d’artifice de ma vie. C’était le spectacle Wishes! et c’était grandiose ! Quand on quittait le parc à la fermeture, y’avait Mickey qui nous saluait du haut des grandes portes, c’était tellement parfait !

Le 2e jour, on faisait le tour du monde à Epcot Center. Je pense que c’est le parc le moins populaire, peut-être parce qu’il se veut un peu plus culturel. Mais juste pour voir leur version du Château Frontenac pour représenter le Québec, il faut y aller ! Plus sérieusement, mon coup de cœur dans ce parc était l’attraction Soarin’. T’es assis dans les airs dans un espèce de télésiège, devant un écran géant avec des paysages d’un peu partout dans le monde, avec une petite brise, t’arrive même à sentir l’air salin et t’as envie d’agiter les jambes comme si tu courrais dans les paysages devant toi ! Pas spécialement Disney, mais j’avais adoré ! C’est aussi dans ce parc-là qu’on peut trouver le Génie, un de mes personnages préférés, alors il gagne en points!

<3 Genie

Le 3e jour, c’était au tour des Studios MGM. Plus axé sur le cinéma, on a pu y voir une représentation de la Belle et la Bête à mon plus grand bonheur, puisque c’est un de mes préférés (je voulais d’ailleurs aller à Disney pour voler la robe jaune de Belle…). On avait aussi découvert le monde de Narnia comme le film allait bientôt sortir à cette période, et assisté à un spectacle de cascades d’Indiana Jones. On a aussi participé à l’enregistrement de Who Wants To Be A Millionaire, car il y a une attraction qui est habituellement là juste pour le fun, mais ce jour-là ,c’était une vraie game enregistrée et tout. Je n’ai pas été choisie par contre, donc je ne suis pas devenue riche à Disney… Le soir, le spectacle Fantasmic! était aussi très beau et original, avec des images projetées sur des jets d’eau, je n’avais jamais vu un truc du genre !

Je lui ai pas volé sa robe au final...

Je lui ai pas volé sa robe au final…

Le 4e jour, on découvrait Animal Kingdom. Ce parc est vraiment très beau (et très vert). On peut y faire un jeep safari et y voir plein d’animaux, voir Pocahontas lancer des feuilles dans les airs, voir une musicale rock de Tarzan ou mieux encore, rencontrer Stitch, mon plus préféré de tous ! Seul regret, la montagne russe de l’Éverest était en construction…

Pocahontas qui apprend à écouter son coeur

Pocahontas qui apprend à écouter son coeur

Le 5e jour, j’avais tellement marché que je me suis tapée une bursite au genou et j’ai donc passé la matinée chez le docteur, à mon plus grand désespoir et en pleurant parce que je pensais ne plus pouvoir marcher et profiter du reste de ma semaine à Disney ! Heureusement, les anti-douleurs américains ont eux aussi été magiques et j’ai pu continuer à profiter – ou planer ?

Ce qui est bien en passant une semaine complète sur le complexe, c’est que tu peux passer une journée par parc, et ensuite retourner dans les parcs déjà visités pour voir une parade ratée la première fois, refaire les attractions qu’on a le plus aimé, prendre des photos avec des personnages un peu trop sollicité auparavant, etc. Ce n’était pas ma priorité et il ne faisait pas si chaud, mais il y a aussi 2 parc aquatiques!

Parade avec Mulan

Parade avec Mulan

Le dernier jour, on s’est offert un petit spécial avec le déjeuner avec les personnages au Polynesian Resort. Ça tombait bien, il était abordable et c’était avec Stitch ! Quoi de mieux qu’un brunch avec des gauffres en forme de Mickey et Stitch qui vient te faire un gros câlin et tout le monde qui danse sur les chansons de Disney ?

Petit déj’ de rêve!

Je pourrais écrire longtemps encore tellement j’ai passé une belle semaine. En plus, j’étais avec ma mère et je peux partager tous ces souvenirs avec elle 10 ans plus tard. Et elle, elle peut encore m’en vouloir de lui avoir fait faire la Tower of Terror ! Mais j’ai entendu dire qu’ils ont construit le château de la Belle et la Bête, alors je pense que je n’aurai pas le choix d’y retourner encore, m’assurer que la magie est encore là et que les rêves peuvent devenir réalité à tout âge !…

Dudy (la princesse méconnue de Disney)

Plein de princesses!

Plein de princesses!

Et la fois où je passais un dimanche parfait à Trakai

Vous aurez sans doute constaté que je voyage pas mal, et c’est souvent avec un rythme assez soutenu pour essayer de maximiser mon temps lors de mes courts séjours, surtout en Europe. Mais parfois, j’ai envie de prendre ça un peu relax. Et parfois, je me retrouve dans un endroit parfait pour ça, comme lors de mon dernier week-end à Vilnius, où j’ai décidé de faire un petit tour à Trakai pour ma 2journée en Lituanie.

*Texte à l’origine publié pour Les Rockalouves*

Je me lève quand même tôt pour aller prendre le minibus à la gare de Vilnius qui mène à ma prochaine destination. Le tout pour un gros euro! Le samedi avait été pluvieux, mais 30 minutes plus tard, le soleil avait clairement décidé de m’accompagner jusqu’à Trakai. Il est 10h, et la ville me semble déserte. Je monte la rue principale, bordée de ses cottages en bois coloré et de ses églises. Les locaux émergent doucement, mais je profite du calme par cette belle journée d’automne, en faisant un crochet par le lac tout aussi endormi que la ville.

Lac Galvė qui entoure Trakai

Lac Galvė qui entoure Trakai

Une fois arrivée près du Château (l’attraction principale de la ville), il y a un peu plus de gens, mais tout le monde semble heureux d’être là. Je fais un tour, c’est très joli et on a même droit à une reconstitution de combat de chevaliers !

Le Château de Trakai

Le Château de Trakai

Je me dirige ensuite vers un resto recommandé, question de goûter quelques spécialités locales. Je suis un peu déçue par le kininai, qui me rappelle un pâté à la viande dans une forme plus originale. Je me régale des blinai, un type de crêpe de patates farcies avec du porc, et je complète avec des dumpling de porc gratinés… Parce que c’est toujours bon des dumplings ! Le tout agrémenté d’un petit verre de vin, bien sûr. Comme si ce n’était pas assez ou que je ressentais le besoin de faire des provisions pour l’hiver, je me prends un petit dessert de ricotta aux baies.

'Petit lunch léger'

‘Petit lunch léger’

Repue et pleine de félicité, je repars tranquillement en longeant le lac pour retourner au bus. Une charmante balade d’environ 30 minutes, au calme parmi les arbres colorés et le soleil d’automne. Je respire à grande bouffée sachant que, le soir-même, je serai de retour en ville, à Paris. Il n’y avait rien de très spécial à voir le long de cette balade, c’était que pour le bien-être que ça procurait. Et aussi pour digérer un peu !

Parfois, je fais rien de spécial en vacances, mais c’est justement ça qui rend le moment spécial.

Dudy (du dimanche)

unnamed Pour plus de photos de Trakai et Vilnius, c’est ici!